Nouvelle année 2022, nouveau départ : trouvez votre résolution bien-être idéale !

par Emie KIPPELEN sur January 03, 2022

On a souvent tendance à dire : “Cette année, je vais faire du sport, je vais rester zen, je vais faire attention à ce que je mange ou encore je vais arrêter de fumer...” Les bonnes résolutions, c'est un peu comme la lettre au Père Noël. C’est une liste avec plein de cadeaux en espérant que, dans le nombre, on en ait au moins un que l’on recevra. Plus d’un tiers des Français (37 %) ont pris la bonne résolution de pratiquer une activité physique en 2021 mais combien ont fait de ce vœu, une réalité ? Pas de panique, nous allons voir ensemble la meilleure résolution à prendre en fonction de vos ressentis de l’année.

 

 

Excès de stress : on se détend

Cette année a été particulièrement éprouvante pour nombre d’entre nous.
75 % des Français déclarent ressentir au moins un impact négatif sur leur bien-être physique, psychologique ou leur état de forme général suite à cette année 2021. 
Ces chiffres sont plus importants notamment chez nous les femmes. Sur le bien-être physique, nous sommes 62 % à ressentir un impact négatif alors que les hommes ne sont que 55 %. Même chose pour le bien-être psychologique où les femmes sont 59 % à être impactées tandis que les hommes ne sont que 42 %. Il est temps de prendre le taureau par les cornes !

 

Écoutez ce que vous ressentez

La plupart des personnes ont tendance à fuir certaines émotions créant un sentiment d’angoisse amenant pour certain à la dépression ou au burn-out

Des études ont montré que, plus nous fuyions une émotion négative, plus elle revient au galop. L’émotion est un peu comme un bébé qui pleure, moins vous l’écoutez, plus il va pleurer. Plus vous vous êtes attentif et répondez à ses besoins, plus il va s’apaiser

Il existe de nombreuses techniques pour écouter ses émotions. Mais il suffit de réussir à se poser quelques secondes et fermer les yeux sans bouger tout en écoutant ce qui se passe dans votre corps. Au début, cela va être le chaos ! Vous pensez bien, les émotions ont tant d’informations à vous faire passer ! Alors tout vient en vrac.

Ensuite, une fois qu’elles se sont bien exprimées, vous allez ressentir de la détente et découvrir des choses sur vous, sur vos envies, sur votre vie…

Nous vous conseillons de tout écrire afin de mettre dans l’ordre de vos pensées et de rendre l’exercice plus efficace.

 

Fixez-vous des objectifs

« Pourquoi, je me lève le matin ? ». Une question simple mais vous verrez que la réponse n’est pas aussi facile que cela semble être.

Des réponses du type, pour aller travailler, pour mes enfants… sont des réponses valides mais ce n’est pas vraiment ce que l’on recherche.

Alors on va reformuler la question « qu’est-ce qui me motive à me lever le matin, quel projet me fait vibrer en ce moment ? ». Une question difficile mais qui permet de soulever certains problèmes bien enfouis et si la réponse est « Je n’ai pas de rêves », alors on arrive à percevoir l’un des problèmes majeurs. Pas de rêves ? Ce n’est pas possible.

Une vie sans objectif peut paraître terne et est une source de stress certaine. Ne pas en avoir est angoissant mais surtout impossible car nous voulons toujours quelque chose. Nous avons toujours un but à atteindre, un objectif à décrocher, il faut chercher profondément en soi pour trouver les réponses qui me conviendront et me donneront une raison de me lever avec le sourire !

Une technique existe pour ce cas de figure : il faut essayer de trouver 12 objectifs de vie, les mettre par écrit et coller la feuille dans un endroit visible quotidiennement. Parmi ces 12 objectifs, certains seront pragmatiques : réaménager le garage, repeindre le salon… 

D’autres, 1 / 3 des objectifs, doivent appartenir au domaine du rêve comme visiter le Grand Canyon, prendre une semaine de vacances au Bahamas ou à New York... 

Vous n’êtes pas convaincu ? Testez et vous verrez que votre vie va s’améliorer car vous allez vraiment avoir l’impression d’avancer sur un chemin et plus dans le vide.

 

 

 

 

Excès de fainéantise : le sport comme remède motivant

Des pics de motivation, ce n’est pas spécialement ce qu’il vous manque. Seulement, ils s’évaporent aussi vite que votre coupe de champagne le soir du Nouvel An. Pour pallier ce problème, quoi de mieux que de remettre les pendules à l’heure ? Dites bonjour à ces 75% des Français qui ont l’intention de reprendre le sport dont 54% qui arrivent à le faire alors pourquoi pas vous ?

 

Quelques chiffres clés

Pour le vertige du début, on va essayer de comprendre pourquoi tout ceci est important et la dangerosité de la passivité. Attention, ici pas de jugement c’est avant tout pour se rendre compte que nous avons changé notre manière de vivre et qu’il est important de bouger son popotin !
Le saviez-vous ? L’inactivité physique et la sédentarité sont les principaux facteurs de risque majeurs de maladies non transmissibles. C’est dingue non ? Et malgré cela, seulement la moitié (53 %) des femmes atteignent les « recommandations de l’OMS en matière d’activité physique ». Cette dernière correspond à au moins 2 h 30 par semaine d’activité d’intensité “modérée” ou 1 h 15 d’activité “intense”, selon cette étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France.
Dans un même temps, en moyenne, huit adultes sur dix déclarent ainsi passer 3h ou plus par jour devant un écran en dehors de leur activité professionnelle, contre 54 % en 2006-2007, soit une augmentation de pratiquement 30% qui est « davantage marquée chez les femmes ».
Pour déterminer si les personnes atteignent ou non les recommandations de l’OMS, les chercheurs ont construit un indicateur adaptant ces objectifs. Ils considèrent ainsi qu’un adulte atteint les recommandations d’activité physique s’il cumule au moins trois jours par semaine un sport quelconque. Avec au moins 25 minutes d’activité physique intense par jour ou cinq jours avec au moins 30 minutes d’activité modérée quotidienne. Une activité physique est classée comme intense lorsqu’elle « accélère considérablement la fréquence cardiaque » (natation, course à pied, football…) et comme modérée lorsqu’elle « accélère sensiblement » cette fréquence (marche, danse, vélo…). Le résultat est le même, une sédentarisation trop prononcée amène à des problèmes beaucoup plus graves peu importe l’âge ! Il est donc important de se donner à fond et pour cela...

 

On y retourne et on se motive !

Pour la motivation, il est de mise de pouvoir constater des progrès dans sa pratique sportive. Pour cela, il est impératif d’avoir des entraînements réguliers.
On opte pour 3 à 4 séances de sport par semaine. Il s’agit du meilleur compromis entre régularité et phases de récupération. Alors terminé les séances prévues à l’arrache et qu’on annule à la dernière minute ! La solution : on se réserve un créneau à l’avance dans son emploi du temps pour son sport. En créant ce moment réservé à la pratique physique, vous faites de l’espace dans votre journée pour le sport et rien d’autre. Un bon moyen de se dépenser et de sortir de sa tête ses propres idées néfastes.
Plus d’excuses de manque de temps ou d’autres choses à faire cette année, le créneau est réservé on ne peut plus annuler ! Et si vous avez du mal à vous en tenir à vos ambitions d’une pratique régulière, souvenez-vous que votre corps a besoin de 3 semaines pour enregistrer une nouvelle habitude. Passé ce délai, il sera habitué à produire un effort à vos horaires habituels et vous aurez beaucoup moins de mal à vous motiver pour votre séance ! Alors on s’accroche !
Si vous êtes encore dans la découverte d’un sport, l’apprentissage, l’excitation, les rencontres, les échanges et tous les objectifs intermédiaires ont finalement plus d’importance pour vous. Votre moral et votre motivation s’en trouveront décuplés après avoir trouvé le sport qui vous correspond. Simplement, vous obtiendrez de meilleurs résultats physique et mental si le plaisir reste le moteur principal de votre pratique.
D’ailleurs, ce conseil est aussi précieux pour le long terme. En prenant votre temps et en passant par tous les paliers en matière de performance ou de distance, vous vous userez moins vite mentalement et votre sport vous accompagnera plus longtemps. Finalement, le but est de prendre du plaisir dans la pratique, pas seulement dans le résultat. Mais avec seulement une activité, on passerait à côté de quelque chose de très important pour son bien-être personnel.

 

 

Excès sur l’alimentation : on se rééquilibre comme il faut

On vous a vu avaler en douce le paquet de chocolats 😉 ! Après avoir englouti en quelques jours ce que vous consommez habituellement en 1 mois (attention, on ne culpabilise pas, il faut savoir se faire plaisir et la période s’y prête bien !), il est temps de remettre les choses à leurs places. Si vous faites partie des 38% de Français qui affirment vouloir mieux manger ou moins manger dans le but de maigrir. Alors nous allons le faire ensemble !

 

Pas de grand discours, juste un point d’ordre

Ici, pas de “on mange plus de légumes et on arrête les produits trop gras”. Le but étant de vous proposer des modes de consommation plus raisonnés sans passer du tout au tout. 

Pour sa propre santé, par souci d’éthique ou encore pour le bien-être de l’écologie, en 2022, la tendance est au régime alimentaire flexitarien. Ici, on ne bannit pas la viande de notre alimentation, mais plutôt nous réduisons la quantité et privilégions la qualité. En clair, on arrête les viandes de supermarché tous les midis, et on s’offre occasionnellement une belle pièce chez notre boucher du coin.

Côté boisson, c’est pareil mais c'est encore plus fourbe ! Si un petit mojito ne fait pas de mal de temps en temps, la tendance sera tout de même au sans alcool et surtout moins de sucre. Plus le temps passe, et plus on souhaite prendre soin de nous. En connaissant les conséquences d’une consommation d’alcool mais aussi de sucre, on peut donc penser à arrêter ou opter pour des boissons à plus faible taux. Un geste tout de même non sans conséquence mais ce sont des débuts de piste pour adopter une alimentation plus saine.

 

En manque d’inspiration ? Pinterest !

En 2022, c’est le retour de certains aliments traditionnels parfois oubliés. Qui a dit que l’on ne pouvait plus s’offrir de tea time ? Cette pratique retrouve des adeptes toute l’année et semble prendre un coup de fouet auprès d’une population plus jeune ! Partager des moments conviviaux autour d’un bon thé et de petits gâteaux, que demander de plus finalement !
Ce sera aussi le retour des gâteaux insolites. Si les 3D cakes, Gravity cake, Bubble Cake, étaient en vogue il y a quelques années, il semblerait que la recherche de ces recettes ait flambé sur les réseaux ces derniers temps et notamment sur Pinterest, véritable machine à imagination et inspiration.
Enfin, les recettes traditionnelles referont leur grande apparition dans notre manière de cuisiner. Mais pas n’importe laquelle, la cuisine traditionnelle du monde. Les recherches sur la « cuisine arabe traditionnelle » ont doublé, et celles sur la « cuisine russe traditionnelle » ont triplé. La Norvège, l'Afrique-du-Sud et les Philippines apparaissent aussi dans cette croissance de recherches. Une envie de renouer avec nos traditions, ou tout simplement d’évasion peut-être. Pour ne rien rater de toutes ces tendances, n’hésitez pas à nous suivre aussi sur Pinterest comme ça, on avancera ensemble dans cette quête de la bonne résolution ! 😉
Laisser une réponse
RETOUR AU SOMMET

5 jours pour essayer avant d'acheter

En savoir plus

Choisissez vos articles
Choisissez vos articles préférés dans la limite de 600€. Vous pourrez les essayer chez vous sans avancer d’argent.

Sélectionnez essayer avant d’acheter
Sélectionnez elyn pour finaliser votre commande à l’étape du paiement. Vous n'êtes pas débité, vous ne paierez que les articles gardés*.

 

Essayez vos articles à la maison
Vous avez 5 jours après la réception de la commande pour vous décider. Passé les 5 jours, vous serez débité pour les articles gardés.


*hors frais de livraison si applicable - non disponible pour les articles en précommande
Alimenté par elyn