Interview marathon Nice-Cannes, quelques conseils pour s’y préparer

par Emie KIPPELEN sur December 13, 2021

La marathon Nice-Cannes, c’est quoi ?

Le dimanche 28 novembre 2021, nous avons pu suivre la course du marathon relais des Alpes-Maritimes Nice-cannes accompagné de notre équipe de championnes ! Nous avons suivi cette expérience et nous avons réussi à interviewer notre équipe en amont et aval de la course ! Mais d’abord, le marathon relais Nice-Cannes, c’est quoi ?

Pour faire simple, ce marathon Nice-Cannes est une course en relais sur les belles côtes du département des Alpes-Maritimes sur plus de 40km. Une course qui débute à Nice sur la célèbre place Masséna et qui se termine dans la ville du cinéma Cannes. Cette course est ouverte à tous mais surtout à celles et ceux qui souhaite se dépasser dans une course qui peut être en relais, seul en duo ou sur 20km. De quoi adapter son challenge à tous les types de runner et runneuses !

 

 

Interview de l’équipe Noliju

Une semaine avant la course, nous avons posé quelques questions à notre équipe et nous avons compris quelque chose, pas besoin d’être une sportive professionnelle pour faire un marathon. En voici la preuve :

 

  • Quelques lignes pour vous présenter :

Stéphanie MARGOT, 47 ans et je suis responsable administratif et financier à Mandelieu. Mes loisirs sont divers et variés mais le sport est ce que j’affectionne le plus. Divorcée et maman de deux grands garçons de 15 et 21 ans, j’arrive à jongler entre travail, famille, loisir et j’ai même le temps de courir un marathon !

Je m’appelle Caroline POUPART, j’ai 39 ans et je suis mariée et l’heureuse maman de 3 enfants. Je suis responsable financière et en charge de la DFCG au Féminin Côte d’Azur au sein de l’Association des Directeurs Financiers et Contrôleurs de Gestion.

 

  • Comment avez-vous commencé et qu’est-ce qui vous motive dans le running ?

J’ai commencé la course à pied en septembre 2019 dans l’objectif de m’affiner et de “sécher” rapidement. J’avais alors 45 ans. Au départ, c’était vraiment très dur. Mon cardio était très élevé et les séances n'étaient que pure souffrance. Toutefois, c’est cette même difficulté et ce dépassement de soi qui m’ont motivée à persévérer. Je me sens toujours plus fière lorsque l’effort est soutenu et que je donne tout ce que j’ai pour y arriver. 

La course me permet d’éliminer les toxines de mon quotidien. Je me sens toujours plus légère et tellement mieux après. C’est un soin de l’esprit et du corps, c’est magique !

Je suis issue d’une famille dans laquelle le sport a toujours eu une grande place, au même titre que la culture au sens large. À la différence du tennis que je pratique également, le running est un sport que l’on peut faire n’importe où et presque n’importe quand. Il suffit d’avoir une paire de basket et le pantalon Ultime de Noliju évidemment ! Quand je vais courir, c’est un temps pour moi ! Un temps où je peux vagabonder avec mes pensées, réfléchir et prendre du recul. Rare sont les moments de la vie de tous les jours où on a ce temps. Généralement, après un bon run, j’ai les idées beaucoup plus claires !

 

  • Pouvez-vous nous raconter comment vous vous préparez physiquement et mentalement en amont du marathon relais des Alpes-Maritimes Nice-Cannes ?

J’ai participé au marathon en relais de l’année 2019 avec Noliju. Je n’étais alors absolument pas préparée mais très heureuse de représenter les nolijettes. Par la suite, je me suis inscrite à l’AC Cannes et j’ai suivi avec régularité les entraînements les mardis et jeudis soir. Malheureusement, la pandémie est venue ajourner cette routine. En 2021, je suis repartie avec des objectifs de courses, plus déterminée que jamais. Tout d’abord, la Spartan Race Estérel début octobre 11km de course, 25 obstacles et 120 burpees de pénalités, ensuite les 10 km de Cannes ce dernier week-end et enfin le marathon en relais de novembre avec Noliju. Physiquement, j’ai perdu trois kilos de graisse sans perdre de masse musculaire et je me sens plus en forme que jamais. Mentalement, je suis plus forte car fière de ma régularité et de ma persévérance !

Je suis très excitée par ce marathon en relais que j’avais déjà fait il y a 2 ans ! Plus qu’une performance, c’est surtout une ambiance et une équipe qui se dépasse pour accompagner ce témoin de Nice à Cannes ! Je cours au moins une fois par semaine et j’essaie de m’octroyer 2 runs mais c’est parfois plus difficile de trouver du temps ! Mais je ne suis pas inquiète, car je sais que je serais portée par les nolijettes !

 

  • À quoi vous pensez lorsque vous courez ?

Je fais le vide dans ma tête. J’écoute de la musique et je me félicite de mon effort.

Je ne peux pas vous dire ! Ce sont des pensées bien trop intimes ! Non, je plaisante ! Généralement, je réfléchis, je rêve, je me projette. Je pense assez peu à la “to do list” du soir…


  • Avez-vous des conseils à donner à toutes celles qui pratiquent le running ou qui aimeraient se lancer ?

"Feel the fear and do it anyway". Il faut oser se mettre à la course. J’ai toujours pensé que seules les meilleures pouvaient progresser mais c’est faux. J’ai progressé même si je cours en mode "tortue", je cours toujours plus vite que celui qui ne fait rien et j’en suis très fière !

On n’est pas tout le temps obligé de courir pour la performance ! Il faut chercher le plaisir dans le running ! Se trouver des coins sympas, trouver un rythme dans lequel on est à l’aise etc... Certains trouveront du plaisir dans la performance et dans le dépassement de soi et d’autres, juste écouter de la bonne musique en faisant de l’exercice ! Le plus important est de ne surtout pas se mettre de pression en particulier pour celles qui reprennent après une blessure ou une grossesse, il faut retrouver le plaisir avant la performance !

 

  • Avez-vous des projets futurs dans la course ou un autre challenge sportif ?

Oui de nombreux objectifs, la Prom’classic, la Spartan Race Carcassonne en mai, Marseille Cassis en octobre et peut-être le marathon Nice Cannes en novembre, si je me sens prête ! Tout cela à mon niveau et en toute humilité !

 Je fais tous les ans les 10 Km de la Prom’ classique ! J’adore cette ambiance de course ! C’est beau de voir tous ces gens qui courent, par plaisir ! Il y a des grands sportifs et sportives qui recherchent la performance ou le plaisir, mais aussi des femmes et des hommes qui font leur première course et dont le seul objectif est de boucler leurs premiers 10km ! Il faut aussi souligner que passer sous les fenêtres de Lenval avec ces enfants malades entourés du personnel soignant qui vous encouragent, c’est très émouvant…

 

  • Pour vous le running, c’est comme … ?

... dépasser mes limites !

… une bulle !

 

  • Avez-vous des icônes qui vous inspirent au quotidien ? Si oui, pourquoi ?

Oui, en voici une qui m’inspire tous les jours, c’est Usain Bolt qui dit : « Ne pense pas aux limites. ». En fait, quand on y pense, nous sommes nos seules limites… alors … No limit just you !

“S’il y a une limite à toute chose, il faut savoir la dépasser”. Elle me représente bien car j’ai toujours envie d’aller plus loin !

 

 

Dans un même temps, Mary CARMEN, runneuse de la team, voulait nous partager aussi son petit moment de plaisir qu’elle a pu partager avec toute l’équipe en ajoutant le mot de la fin qui représente bien l’esprit de la course :

“Participer au marathon relais au sein de l’équipe Noliju s’est révélée être une expérience extraordinaire et très gratifiante.

J’ai été ravie de partager ce moment unique entourée de femmes dynamiques dans la bonne humeur et dans la bienveillance. C’est la première fois que je cours une distance pareille mais grâce à Norah et aux nolijettes, qui m’ont tant inspiré, j’ai eu la motivation de me préparer et de me dépasser !

La récompense a été énorme pour moi puisque j’ai réussi à battre mon propre temps de référence sur ma partie du relais et j’ai surtout pris un immense plaisir à courir !

Au travers de cette belle course, l’esprit Noliju m’a donné envie de sortir de mon quotidien et d’aller chercher un état d’esprit sportif positif, signe qu’à 40 ans, on peut tout entreprendre avec de la volonté et une force d’esprit de gagnante !

No Limit just you” représente cette optique que je recherchais pour avancer et me lancer de nouveaux défis alors je le crie fièrement : NO LIMIT JUST YOU !”

    Laisser une réponse
    RETOUR AU SOMMET

    5 jours pour essayer avant d'acheter

    En savoir plus

    Choisissez vos articles
    Choisissez vos articles préférés dans la limite de 600€. Vous pourrez les essayer chez vous sans avancer d’argent.

    Sélectionnez essayer avant d’acheter
    Sélectionnez elyn pour finaliser votre commande à l’étape du paiement. Vous n'êtes pas débité, vous ne paierez que les articles gardés*.

     

    Essayez vos articles à la maison
    Vous avez 5 jours après la réception de la commande pour vous décider. Passé les 5 jours, vous serez débité pour les articles gardés.


    *hors frais de livraison si applicable - non disponible pour les articles en précommande
    Alimenté par elyn